Nos Cockpits‎ > ‎DR_400‎ > ‎

Etude de Faisabilité

Cette page est consacré au projet de réalisation d'un simulateur générique à partir d'une cellule réel d'un DR 400. 


Ce simulateur n'est pas homologué et fonctionne sous Flight Simulateur X. 
Il permet d'apprendre ou de s’entraîner 
à l'exécution des check-list, à la navigation, aux différentes phases d'un vol, aux procédures etc... 

Il peut-être utilisé aussi bien pour le plaisir que pédagogiquement. 
Dans la rubrique "photos" du DR 400 du site vous pourrez consulter la construction détaillée du projet. 

  
L'aviation légère est passionnante, c'est un loisir. 

On peut pratiquer de magnifiques vols et observer des paysages diversifiés, du fait de la basse altitude à laquelle se déroule le vol. 
Tout pilote est passé par l’aviation légère pour apprendre à piloter.
Pour le simulateur, l'avion concerné sera le Robin DR-400. 
Cet avion d'aviation légère de 1972 est présent dans les aéro-club tels que les Cessna, Piper...


Que doit reproduire le simulateur ?

L'objectif est de concevoir un simulateur complet en matière de commande pour pouvoir reproduire les gestes à effectuer durant un vol réel sans utiliser le clavier et la souris de l’ordinateur. 
Le point important du projet : le simulateur doit permettre d'apprendre à piloter, s’entraîner à l’exécution des check-list, reproduire une navigation. 
Ce type de simulateur pourrait être un outil pédagogique pour les instructeurs avant un vol avec son élève.

Liste des systèmes à reproduire :

► Le groupe motopropulseur :
— Commande d'hélice — Commande du robinet sélecteur de réservoirs à quatre positions (gauche, droit, les deux, coupé) —  Indicateur de niveau de carburant — Indicateur de température et de pression d'huile — Indicateur du compte tours — Indicateur de pression d'admission — Commande de mixture — commande de puissance — Sélecteur magnéto à quatre positions (off, droite, gauche, les deux) + 1 position pour le starter — Commande d'injection pour le démarrage — Commande de pompe électrique — Commande de réchauffage du carburateur

► Les commandes de vol :
— Volant (gouverne de profondeur et d'ailerons) avec bouton d'appel de la radio — Palonnier (gouverne de direction et frein des roues gauche et droite) — Compensateur de profondeur — Compensateur de direction — La manette du frein de parking

► Les commandes de vol :
— L'anémomètre (badin) — L'altimètre — Le variomètre — Le compas magnétique — L'horizon artificiel — La bille et l'indicateur de virage — Le conservateur de cap — Les VOR 1 et 2 — L'ADF

► L'avionic :
— La boîte de mélange — Radio communication (COM 1 et 2) — Radio navigation (NAV 1 et 2, DME, ADF) — Le transpondeur — Le pilote automatique

► Le système électrique :
— Interrupteur de la batterie — Interrupteur de l'alternateur — Interrupteur de l'avionic — Panneau d'alarme — Interrupteur du phare de roulage — Interrupteur du phare de décollage — Interrupteur du phare anti-colision (beacon) — Interrupteur des strobes — Interrupteur des feux de navigation — Interrupteur de l'éclairage du tableau de bord — Interrupteur du réchauffage du tube pitot — Commande du train d'atterrissage — Indicateur ampèremètre.

Après cette étude, nous avons décidé de nous lancer dans l'aventure. 
Cela reste un investissement et beaucoup de travail. Une fois commencé il est dommage d'abandonner.

Avant de commencer la transformation de la cellule du DR400 en simulateur de vol, nous devons avant tout nous poser des questions:


 * en terme de transport, 




                                    * de public visé,

                                    * le choix de l’informatique, 

                                    * la partie tableau de bord, écran ou des compteurs ….


Par l’intermédiaire de nos rencontres, nous avons pu récolter pas mal d’astuce, nous allons essayer de les mettre à profit et par la suite le partager.



Nous avons déjà:

           la cellule, une partie de la verrière,

           un siège,

            
           le train central.


           le manche



           Avec beaucoup de travail en perspective mais le projet est bien avancé.
Comments